Débutant, intermédiaire, confirmé… tout le monde à tout âge continue à progresser en musique, il n’y a jamais de fin. C’est l’apprentissage de toute une vie.

Quand on est débutant, c’est fabuleux ! On découvre plein de nouvelles choses et même si on est maladroit, on progresse à vitesse grand V ! Et plus on évolue, plus on se dit

que les progrès mettent du temps à venir. Ce n’est pas étonnant. On pourrait figurer la courbe de progression comme sur le graphique ci-dessous :evolution

 

La progression s’effectue

par le franchissement de paliers au fil du temps. L’exemple typique : le musicien bloque sur une difficulté, tous les jours. Malgré les efforts ça ne passe pas. Et un jour, pouf ! ça passe. Non seulement la difficulté est résolue, mais la maîtrise du nouvel apport technique ouvre à de nouvelles possibilités. Le palier est franchi. Sachant que plus on avance dans l’apprentissage, et plus les paliers suivants sont éloignés, il est clair que la qualité numéro 1 du musicien est : la patience !